Accueil
Logement étudiant en France

Comment trouver un logement étudiant en France ? Infos, guide et conseils pratiques pour étudiants étrangers

Installation en France

20 Juillet 2023

.

7 minutes minutes de lecture

Dans le processus de venir étudier en France, la recherche d’un logement est à la fois l’une des étapes les plus importantes et les plus éprouvantes. Pas évident en effet, sans être sur le sol français, de trouver un logement étudiant en France, à la fois décent, pas trop cher et proche de ton université. Le tout en seulement quelques semaines afin de fournir les documents justificatifs exigés pour l’obtention du visa.

Mais pas de panique ! En dépit de la forte tension immobilière concernant le logement étudiant en France, ainsi que des diverses difficultés structurelles, il est tout à fait possible de trouver le bon logement étudiant en France pour y poursuivre ses études.

Pour cela, nous te partageons les solutions existantes, ainsi que nos conseils pratiques pour faire les bons choix et franchir ce cap. Mais avant tout cela, essayons déjà de mieux comprendre la situation en matière de logement étudiant en France.

Logement étudiant en France : pourquoi est-ce si difficile d’en trouver un ?

Le problème du logement étudiant en France ne concerne pas uniquement les étudiants étrangers. Il touche également de nombreux étudiants français qui, chaque année, sont confrontés à un véritable casse-tête. En cause, trois principaux facteurs :

Un gros déséquilibre entre l’offre et la demande

En l’état actuel, l’offre de logement étudiant en France est très largement inférieure à la demande. 

A titre illustratif, pour les plus de 720 000 étudiants boursiers retenus pour le compte de l’année académique 2021-2022, seulement 233 000 logements étudiants à caractère social sont proposés. Les cités universitaires sont, elles aussi, saturées. Seuls 6% des étudiants y ont accès.

À Rennes par exemple, on recense environ 5 600 logements en résidence universitaire pour 70 000 étudiants. À Angers, on compte en moyenne 4,44 demandes pour chaque logement disponible. À La Rochelle, ce sont en moyenne 3,88 demandes qui sont formulées pour chaque logement disponible. 

Chaque logement mis en ligne dans les villes universitaires reçoit plus de 200 demandes au bout de 5 minutes. La tension est la même dans toutes les grandes villes étudiantes comme Lyon, Nice, Montpellier, Toulouse, Strasbourg, Lille, Grenoble, et bien sûr Paris. 

Et malheureusement, en dépit des différents programmes développés, le fossé entre le nombre de logement étudiant disponibles et la demande se creuse un peu plus chaque année.

La hausse du prix des loyers 

Avec les crises qui se succèdent et l’inflation galopante, les prix des logements ont connu une nette augmentation au cours de ces dernières années. Selon une récente enquête de l’Observatoire de la vie étudiante, le logement est ainsi devenu le premier poste de dépenses des étudiants. 

À l’échelle nationale, il faut un budget moyen de 613€ pour louer un studio d’environ 23 m2. Bien entendu, ce chiffre varie beaucoup en fonction de la ville et de la région. En province, il faut ainsi prévoir en moyenne 567 €, contre 786 € en région parisienne pour la même surface habitable.

Et cela se révèle encore plus coûteux pour les étudiants qui souhaitent résider dans la capitale. Le budget moyen à prévoir y est en effet de 880 €/mois pour la même surface. Pas étonnant donc que des milliers d’étudiants étrangers s’orientent vers d’autres villes.

Le problème des garants

Le garant est une personne physique ou morale qui s’engage à payer le loyer et les charges de l’étudiant en cas de difficultés financières. Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, cette garantie est aujourd’hui systématiquement exigée par les propriétaires qui proposent leur logement à la location pour les étudiants. 

La plupart des étudiants n’ayant pas encore d’emploi, ils ne peuvent pas justifier de ressources financières régulières suffisantes auprès de leur bailleur. Le recours à un garant est alors quasi obligatoire.

Pour les étudiants étrangers, notamment ceux n’ayant pas de famille ou de proches résidant en France ou avec des revenus suffisants pour couvrir 3 mois de loyer, cette exigence est un autre frein majeur à l’accès au logement étudiant en France.

Quelles solutions pour trouver un logement étudiant en France ? 

Dans un tel contexte, pour augmenter tes chances de trouver un logement étudiant en France, il est important de commencer tes recherches le plus tôt possible. N’attends surtout pas d’être sur place pour commencer à chercher, peu importe la solution temporaire que tu envisages.

Il est essentiel de préparer un dossier complet à envoyer dès que tu trouves une annonce qui te plait. On te donne tous les détails dans notre outil 100% gratuit Destination France.

On te recommande notamment de contacter Livin France, notre partenaire qui propose + de 10 000 logement sur toute la France et a accompagné + de 50 000 étudiants. Bénéficie ici de - 10% sur tes frais de dossier !

Oriente ensuite tes recherches en exploitant les pistes suivantes : 

Studapart

Studapart regroupe plus de 120 000 annonces de logements qui émanent d’écoles, d’universités, de propriétaires privés, d’agences immobilières, de résidences privées et même du CROUS à travers toute la France. 

Des écoles comme HEC Paris, ESCP Bordeaux, et Grenoble École de Management y disposent d’une plateforme personnelle avec des offres de logement autour de leurs campus respectifs.

Grâce à son outil de recherche, Studapart permet par ailleurs de filtrer les annonces en fonction de tes critères de location pour trouver le logement idéal. Il est également possible de déposer un dossier en ligne, d’échanger directement avec le bailleur et même de faire une réservation.

Lokaviz 

Lokaviz est un site du CROUS qui met en relation les étudiants et les particuliers propriétaires qui proposent des chambres, des appartements ou encore des studios, meublés ou non. Il est également possible d’y trouver des colocations ou des résidences CROUS. Dès que le logement est trouvé, la plateforme te permet d’entrer directement en contact avec le propriétaire.

Les sites d’annonces immobilières

Les sites d’annonces immobilières te donnent chaque jour accès à des centaines d’annonces d’agences ou de particuliers. Ils offrent également la possibilité de définir des alertes pour recevoir directement dans ta boîte mail ou sur ton téléphone des annonces qui correspondent à tes critères. C’est une astuce efficace si tu ne peux pas consacrer tout ton temps à la recherche d’un logement étudiant en France. 

Toutefois, garde à l’esprit qu’une bonne réactivité est essentielle. Plusieurs milliers d’étudiants cherchent, comme toi, un logement. Tu dois donc être prêt à sauter sur chaque occasion dès qu’elle se présente. 

On te conseille d’utiliser un agrégateur comme Jinka ou bien de consulter des sites spécialisés comme Livin-France, SeLoger, Bienici, PaP… 

N’hésite également pas à rechercher des logements solidaires ou contre-services comme :

  • Le logement intergénérationnel ;
  • Le logement chez l’habitant ;
  • L’hébergement à la ferme.

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui des moyens efficaces pour trouver des bons plans, quel que soit le domaine. Alors, n’hésite pas à publier une annonce sur Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram ou même Tiktok. Le bouche à oreille fonctionne ! 

De plus, il existe, sur certains de ces réseaux sociaux, des groupes spécialisés dans les annonces immobilières (par exemple sur Facebook des groupes comme colocation à Paris, étudiants Erasmus, bons plans logements par villes, étudiants de x école ou université…). Tu peux avoir la chance de tomber sur des annonces d’étudiants qui quittent leur logement actuel. Toutes les informations sont généralement fournies et il n’y a pas de frais d’agence à payer. 

Leboncoin

Leboncoin regroupe des millions d’annonces immobilières en tous genres publiées par des particuliers et des agences immobilières. En fouillant correctement, tu peux trouver un logement qui répond à tes critères. Attention toutefois aux annonces frauduleuses ! Ne paye rien par Western Union ou par tout autre moyen de transfert similaire avant d’avoir les clés en main. Méfie toi des annonces sans photos ou avec très peu de détails.

Les dispositifs VISALE et Smart-Garant pour te servir de garant

Evoquée plus haut, la question du garant et de la caution locative peut te faire rater de belles opportunités de logement. Pour y remédier si tu n’as pas de parent ou de proche français disposé ou en mesure de se porter garant pour toi, deux solutions sont envisageables :

Le dispositif VISALE (Visa pour le Logement et l’Emploi) 

Il s’agit d’une caution locative gratuite accordée par Action Logement principalement à destination des jeunes de 18 à 30 ans à la recherche d’un logement. Pour les étudiants, elle est valable aussi bien pour les appartements et chambres en résidence universitaire que pour un logement dans le parc immobilier privé.

La bonne nouvelle, c’est que tu peux bénéficier de ce dispositif avant même de connaître ton adresse en France. Ne perd donc pas de temps ; vérifie ton éligibilité dès maintenant en te rendant sur le site Visale.fr.

Le dispositif Smart-Garant

Ce service en ligne te permet d’obtenir rapidement une caution locative délivrée par un garant reconnu par plus d’un millier d’agences immobilières. Moyennant le paiement d’un montant forfaitaire mensuel, tu peux obtenir, en quelques heures, le document exigé par le propriétaire de ton futur logement, sans stress.

Bénéficie d'un mois gratuit grâce à Moneco et optimise tes chances d'obtenir un logement !

Nos conseils et recommandations sur le logement étudiant en France 

En plus de toutes les infos ci-dessus, voici nos quelques conseils pratiques pour trouver rapidement ton logement étudiant en France et éviter les pièges :

  • Les loyers trop bas par rapport aux autres annonces similaires (emplacement, superficie...) cachent généralement une arnaque.
  • N’effectue aucun paiement à distance avant d’avoir signé ton contrat de location ! Les fraudeurs demandent souvent à ce que tu envoies une somme d'argent via Western Union ou un autre opérateur de transfert d'argent sous prétexte de te réserver l'appartement avec cette avance, puis surprise, l'argent disparait, l'interlocuteur ne répond plus et le logement n'existe pas.
  • Ne paye pas de loyers à l’avance.
  • Oriente toi en priorité vers les appartements/studios loués meublés pour faire des économies lors de ton installation.
  • Prévoie un peu de sous de côté pour payer la caution généralement demandée avant la remise des clés (1 mois de loyer hors charges pour un logement vide ; 2 mois de loyers hors charges pour un logement meublé).

Enfin, autre recommandation importante : ouvre un compte Moneco en France avant même d’arriver. Cela facilitera beaucoup tes démarches de recherche d’un logement étudiant en France, sans attendre d’être sur place et risquer de rater des opportunités de logements. 

Cela te permettra en effet de régler facilement et en toute sécurité les éventuels frais de recherche demandés par les agences immobilières, ou encore ton premier loyer, le virement de la caution ou encore de souscrire à ton garant en ligne et à une assurance habitation

De plus, même si les extraits de compte bancaire ne sont pas obligatoires dans un dossier de location, ces documents peuvent rassurer le propriétaire quant à ton sérieux et le motiver à te louer son appartement.

Renseigne toi également auprès de la CAF sur ton éligibilité à des aides sociales et notamment à l'Allocation Personnalisée au Logement (APL).

On te guide dans notre outil 100% gratuit Destination France avec la checklist du parfait dossier de location et des templates de documents pour te simplifier ta recherche de logement.

Avez-vous trouvé cet article utile?

Moneco

@Moneco

20 Juillet 2023 . 7 minutes min read

Suis-nous :

Abonnez-vous pour en savoir plus sur ce que nous construisons et nos pensées