Accueil
Azimo

Rachetée par Papaya Global, Azimo quitte le marché des transferts d’argent en ligne

Start-ups

25 Mai 2023

.

2 minutes minutes de lecture

Acteur parmi les plus en vue sur le marché des transferts d’argent en ligne de ces dernières années, Azimo a mis fin à ses activités dans le domaine depuis août 2022. Cette décision fait suite au rachat de la fintech anglaise par la start-up israélienne Papaya Global, spécialisée dans la gestion de la paie à l’international pour les entreprises.

Retour sur les conséquences de cette grosse transaction financière et focus sur les alternatives à Azimo pour envoyer de l’argent en Afrique.

Un accord pour 150 à 200 millions de dollars

Si les chiffres exacts de l’accord conclu entre les deux parties restent confidentiels, les sources officielles proches du dossier font état du rachat d’Azimo par Papaya Global pour un montant situé entre 150 et 200 millions de dollars.

Une opération d’envergure donc, qui fait de la start-up israélienne l’unique propriétaire de Azimo, de ses licences et de ses différents actifs. Les 170 employés de la start-up londonienne installée à Amsterdam passent, eux aussi, sous le giron de Papaya Global. 

Déjà acté, le rachat est cependant encore en cours de validation ; les deux entreprises doivent notamment obtenir les approbations des organismes de régulation de leurs marchés respectifs d’intervention.

Rachat d’Azimo : quel intérêt pour Papaya Global ?

Créée en Israël en 2016, Papaya Global est une start-up spécialisée dans la gestion de la paie, des ressources humaines et des paiements. A travers sa solution éponyme basée sur le Cloud, elle aide les entreprises dès le processus d’embauche des talents à l’international et facilite le paiement de leur rémunération. 

Couvrant jusque-là un peu plus de 140 pays, Papaya Global étend, grâce au rachat d’Azimo, son empreinte géographique mais aussi son offre de services.

L’accès à de nouveaux marchés majeurs

En 10 ans d’existence, Azimo a élargi son réseau dans le monde entier et couvrait 160 pays avant sa cession. Bien implantée, la fintech a notamment obtenu la licence pour l’exercice légal de ses activités au Royaume-Uni, au Canada, aux Pays-Bas, en Australie, et à Hong Kong

Avec le rachat d’Azimo, Papaya Global s’ouvre donc grandes les portes de nombreux nouveaux marchés et s’offre les moyens de proposer ses services en toute légalité sur les principales places financières mondiales.

Une nouvelle proposition de services

Avec l’acquisition d’Azimo, Papaya Global brise également une ancienne barrière et fluidifie ses solutions de transferts de fonds professionnels.

En effet, en plus de faciliter le paiement des travailleurs à l’international, la start-up israélienne propose désormais le transfert de fonds pour les expatriés qui travaillent dans un pays et qui désirent être payés dans un autre. 

Jusque-là, ces travailleurs devaient transférer les fonds après leur réception en utilisant un service de transfert d’argent comme Azimo. Désormais, Papaya Global peut également leur fournir le service en interne et les conserver dans son réseau.

Quelle alternative à Azimo pour les transferts d’argent vers l’Afrique ?

Pour les anciens utilisateurs d’Azimo, la principale conséquence du rachat de la fintech est l’arrêt du service de transferts d’argent en ligne proposé jusque-là par l’entreprise. Depuis le 31 août 2022, il n’est en effet plus possible d’envoyer de l’argent à ses proches via l’application.

Si vous résidez dans un pays européen et que vous souhaitez effectuer un transfert d’argent vers l’Afrique, vous devez donc vous orienter vers une solution alternative. 

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe aujourd’hui de nombreuses applications financières qui proposent des services similaires à ceux d’Azimo dans ce cadre. 

Mais attention ! Il n’est pas question de se jeter sur la première application que vous trouvez en ligne. Afin de faire le meilleur choix, suivez les conseils partagés par nos experts dans ce guide. Vous pourrez ainsi vous orienter vers une solution de transfert d’argent en ligne fiable, rapide, sécurisée et pas chère.

Moneco, l’alternative à Azimo idéale pour la diaspora africaine

Au nombre de ces solutions figure notamment Moneco, l’application financière conçue spécialement pour simplifier la vie des membres de la diaspora africaine. En plus de proposer les frais de transfert d’argent les moins élevés du marché, elle intègre plusieurs services supplémentaires : 

  • Ouverture d’un compte bancaire avec un IBAN européen ;
  • Création et participation à des cercles d’épargne en ligne ;
  • Paiement des factures en Afrique.

Simulez dès maintenant votre transfert d’argent en ligne et commencez à envoyer de l’argent instantanément à vos proches !

Avez-vous trouvé cet article utile?

Moneco

@Moneco

25 Mai 2023 . 2 minutes min read

Suis-nous :

Abonnez-vous pour en savoir plus sur ce que nous construisons et nos pensées