Accueil
Yassir

Levée de fonds record pour Yassir, la start-up algérienne qui monte, qui monte…

Start-ups

24 Avril 2023

.

4 minutes minutes de lecture

Dans le monde des start-ups africaines qui révolutionnent les usages et impactent positivement leur communauté ces dernières années, Yassir fait incontestablement partie des plus prometteuses. Pour preuve, après une levée de fonds de 30 millions de dollars en décembre 2021, celle que certains observateurs surnomment déjà « l’Uber algérien » a réussi en novembre dernier, un tour de table international de 150 millions de dollars ! 

Une confirmation du potentiel hors norme de cette jeune entreprise aux ambitions gigantesques.

Yassir : près de 200 millions de dollars levés en 5 ans !

Créée en 2017, Yassir a très vite réussi à séduire les investisseurs. Au cours de ces cinq années d’existence, la jeune start-up algérienne, avait déjà réussi à lever 43,25 millions de dollars auprès de divers investisseurs dans le cadre de deux précédents tours de table.

Une performance impressionnante qui confirmait déjà le fort engouement suscité par la plateforme et ses ambitions. Le 7 novembre 2022, c’est une nouvelle levée de fonds qui est venue boucler ce cycle en beauté, avec un total de 150 millions de dollars en financement de série B.

Pilotée par la très réputée société d'investissement technologique américaine BOND, l’opération a vu la participation d’investisseurs de premier ordre : comme Y Combinator, plus grand accélérateur de start-ups de la Silicon Valley, mais aussi Quiet Capital, DN Capital ou encore Stanford Alumni Ventures.

Cette nouvelle levée de fonds record pour une start-up africaine porte à près de 200 millions de dollars le montant des financements collectés par la jeune entreprise algérienne depuis le lancement de ses activités. Mais elle la positionne surtout comme la start-up la plus valorisée d’Afrique du Nord et l’une des entreprises les plus valorisées d’Afrique et du Moyen-Orient.

Faciliter la vie des gens

Grâce à ces fonds et à l’accompagnement technique qui va avec, Yassir compte notamment étendre ses tentacules dans le reste de l’Afrique mais également sur les autres continents. En ligne de mire figurent notamment, dans un premier temps, les pays francophones de l’Afrique de l’ouest comme la Côte d’Ivoire.

Présente aujourd’hui dans six pays (Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique du Sud et Sénégal), la start-up, dont l’application mobile revendique déjà plus de 8 millions d’utilisateurs, compte dupliquer, sur ses nouveaux marchés, son modèle économique basé sur la fourniture de services de transport et de livraison aux particuliers et aux entreprises.

Yassir, qui signifie « facile » en langue arabe, propose en effet 5 principaux services visant effectivement à faciliter la vie de ses utilisateurs :

  • Yassir Go : service de VTC à la demande ;
  • Yassir Express : service de livraison de repas cuisinés et de courses diverses à domicile ;
  • Yassir Market : pour acheter ses produits d’épicerie dans l’un des magasins ouverts par l’entreprise et se faire livrer à domicile ;
  • Business : service de VTC pour les entreprises
  • La téléconsultation médicale gratuite 

A travers ces différents services, Yassir a déjà généré plus de 100 000 emplois indirects incluant chauffeurs, coursiers, grossistes, commerçants, livreurs et autres travailleurs de l’économie collaborative. 

Une application mobile 100% locale et engagée

Créée par Noureddine Tayebi et Mehdi Yettou, deux ingénieurs algériens, Yassir se décrit comme une startup technologique 100% locale. L’application mobile qui réunit ses services a en effet été conçue à 100 % par des ingénieurs locaux. Un modèle de développement que Yassir compte bien pérenniser sur les différents marchés.

Aujourd’hui, ses fondateurs aspirent à créer un cadre local pour la responsabilisation et l’épanouissement des talents locaux qui sont encore nombreux à migrer vers l’Europe en quête de meilleures conditions d’études ou de travail.

C’est ce qui justifie d’ailleurs le choix de la start-up de recruter exclusivement des ingénieurs locaux dans ses pays d’implantation. Yassir est ainsi aujourd’hui le plus gros employeur d’informaticiens au Maghreb et ambitionne de tripler, voire de quadrupler son effectif actuel au cours des années à venir.

Avez-vous trouvé cet article utile?

Moneco

@Moneco

24 Avril 2023 . 4 minutes min read

Suis-nous :

Abonnez-vous pour en savoir plus sur ce que nous construisons et nos pensées